Retrouvez tous les mercredis à 21h00 le tirage du loto et les Boîtes aux Étoiles.
N'hésite pas à rejoindre ta confrérie en répondant au questionnaire !
Chaque mois, les étudiants ayant moins de 200 étoiles peuvent demander une bourse d’étoiles.
Tu peux demander un formateur en cliquant ici
Il y a actuellement 7 professions libres à l'U★U. Découvrez-les en cliquant ici.
Connexion
Pseudo :

Mot de passe :

Enregistrer : 
Recherche
Étudiant de la semaine
LaoGong

Voter
Employé de la semaine
Adan
Admin de la semaine
Glint
Le Deal du moment :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de ...
Voir le deal
26.90 €

 Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) 


Rozelie
Rozelie

Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  8079

Confrérie  Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Neutre10


Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) EmptyMar 22 Sep 2015 - 21:10
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Dybat_10
Bonjour à tous,

Tous les mardis se tiendront des débats de philosophie basés sur différentes notions. Vous avez toute la semaine pour écrire vos arguments.
Votre argumentation devra se baser sur une bonne organisation de la pensée avec des arguments pertinents, des citations pourront être un plus. Une argumentation peut se faire en 5 lignes comme en 30 lignes.

Un bilan sera écrit à la fin de la semaine.

Les 3 meilleurs argumentations seront récompensées :
1er - 20 étoiles Étoile
2ème - 10 étoiles Étoile
3ème - 5 étoiles Étoile

Une étoile Étoile de participation sera donnée à tous ceux qui auront fait l'effort de réflexion.

Sujet n°3 - Qu'est-ce que l'amitié ?

Bon courage !

SyLvAiN..
SyLvAiN..

1ère année
1ère année

Étoiles  855

Confrérie  Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Pihas_10


Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) EmptyLun 28 Sep 2015 - 22:23
Qu'es-ce que l'amitié ?


Dans le mot "amitié" on y trouve "ami" et ami c'est quelque chose de symbolique pour une personne. Avoir une amitié avec une personne c'est d'avoir de l'affection pour elle.

Pourquoi ressent-on cette amitié ?


Nous pouvons ressentir une affection amicale avec une personne quand on peut avoir de même goût, comme si on se regarderait dans un miroir notre double. On peut y trouver plusieurs défauts chez une personne, qu'on peut retrouver en nous-même. Ce qui nous fait, l'envie d'être ami(e) avec celle-ci. Pour moi, avoir une amitié c'est primordiale dans une vie. Car nous trouvons toujours une personne qui nous correspond et avec qui on peut tout partager.

Pourquoi être obliger d'avoir une amitié ?


Vivre sans avoir d'ami(e)(s) c'est comme grandir sans personne pour nous éduquer. Sans amitié, notre vie ne serait pas la même, cela aurait des conséquences sur notre comportement, réflexion. Cela peut mener à un renfermement sur nous-même, ne pas être sociable du tout. 

Conclusion :


Une amitié c'est quelque chose de précieux. On doit toujours avoir une amitié dans notre vie, pour avoir une vie sereine. Car nous avons tous besoin de raconter nos problèmes à une personne à qui on tient. La vie est courte, et nous devons tout faire pour en profiter. Même si ce n'est pas joyeux dans votre situation, un(e) ami(e) sera toujours là pour vous soutenir vous remontez le moral. Donc, cela est un enjeu majeur.

Forcal
Forcal

1ère année
1ère année

Étoiles  178

Confrérie  Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Sibur_10


Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) EmptyMar 29 Sep 2015 - 18:08
La première des choses qu'il est aisé de remarquer, c'est que l'amitié, bien que l'on ait pas encore rigoureusement donné de définition à ce précepte, nous est indispensable. En effet, l'aspiration de l'Homme est entièrement tournée vers son bonheur, un bonheur qui ne saurait être aliéné à la notion d'amitié (Aristote). Tel que nous le concevons au moins, l'idée de bonheur est ontologiquement liée à la pluralité des adjuvants qui seraient, instinctivement : l'être aimé d'amour et les êtres aimés d'amitié.

C'est par cette conception empirique du bonheur que nous effleurons ici une corrélation, mais aussi une distinction, entre l'amour et l'amitié. De prime abord alors, nous avons une caractéristique commune : l'intimité spirituelle des rapports entre les individus mis en jeu, et ceci à un tel point que l'on ne saurait les rendre étranger de notre bonheur.
Quant aux distinctions que l'on peut tirer d'un tel constat, elles sont multiples : là où nous avons employé un pluriel pour "les êtres aimés d'amitié", nous avons mécaniquement utilisé le singulier pour "l'être aimé d'amour". Loin d'être anodin, cela est plutôt significatif d'une importante dérive. L'amitié, contrairement à l'amour traditionnel, peut être partagée.
De plus, l'amour a de ça séduisant, c'est qu'idéalement elle étend cette intimité spirituelle de l'amitié à une intimité physique. L'amour n'est donc rien d'autre qu'une élévation de l'amitié.

Mais cette intimité spirituelle a une conséquence notable. Elle tend en effet, si l'on la pousse à l'extrême, vers non plus de la simple intimité, mais une fusion spirituelle des esprits. Cette fusion est alors à l'origine d'un dynamisme nouveau, tout à fait étranger aux dynamismes traditionnels que l'on retrouve chez l'être unique (du logos et du pathos antiques). Un tel dynamisme offre de fait de nouvelles possibilités, de nouveaux produits qu'il s'agit d'exploiter.
Ainsi, les découvertes scientifiques par exemple sont les produits de l'union et du travail commun de scientifiques raisonnant ensemble et fusionnant leurs connaissances en vue de produire ce que seul ils n'auraient pu imaginer produire. Si l'on réfléchit à cela attentivement, il semble difficile que des génies puissent avoir seul, sans le recours d'aucune âme extérieure, générer de nouvelles connaissances, pour la simple et bonne raison que nul homme ne possède une science exacte dans tous les domaines. De fait, l'âme seule ne peut être à l'origine de connaissances (Platon).
Cet aspect nous permet de considérer l'amitié comme une condition nécessaire au progrès.

Pour conclure, l'amitié, en plus d'être fondamentalement une intimité spirituelle nécessaire de rapports entre des individus, est aussi la condition nécessaire du progrès. Et, par voie de conséquence, une condition nécessaire à la sagesse auquel tout bon philosophe se doit d'aspirer.

Gabriello Silvetto Moreno, professeur de physique et de mathématiques.

Rozelie
Rozelie

Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  8079

Confrérie  Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Neutre10


Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) EmptyMer 30 Sep 2015 - 0:22
Le sujet n°3 est clos !

N'ayez pas peur de vous lancer, vous pensez ne rien savoir ? Socrate non plus !

Le gagnant de cette semaine sont :
Confrérie 1er : Forcal à qui j'attribue 20 Étoile
Confrérie 2ème : SyLvAiN.. à qui j'attribue 10 Étoile


Dernière édition par Rozelie le Mer 30 Sep 2015 - 0:26, édité 1 fois

Rozelie
Rozelie

Ancien ministre
Ancien ministre

Étoiles  8079

Confrérie  Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Neutre10


Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) EmptyMer 30 Sep 2015 - 0:26
Sujet n°3 - Qu'est-ce que l'amitié ?

Pour vous expliquer l'importance d'avoir un ami, je vous laisse cette citation d'Aristote :

Apprendre à se connaître est très difficile [...] et un très grand plaisir en même temps (quel plaisir de se connaître!); mais nous ne pouvons pas nous contempler nous-mêmes à partir de nous-mêmes : ce qui le prouve, ce sont les reproches que nous adressons à d’autres, sans nous rendre compte que nous commettons les mêmes erreurs, aveuglés que nous sommes, pour beaucoup d’entre nous, par l’indulgence et la passion qui nous empêchent de juger correctement. Par conséquent, à la façon dont nous regardons dans un miroir quand nous voulons voir notre visage, quand nous voulons apprendre à nous connaître, c’est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nous découvrir, puisqu’un ami est un autre soi-même. Concluons: la connaissance de soi est un plaisir qui n’est pas possible sans la présence de quelqu’un d’autre qui soit notre ami; l’homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d’amitié pour apprendre à se connaître soi-même.

Aristote



Ce texte montre qu'un ami est un mini soi, vous en avez besoin pour vous connaitre vous-même car votre miroir ne montre de vous qu'une partie extérieure tandis que l'ami, une partie intérieure. Si vous choisissez votre ami en fonction de vos ressemblances, il est fort possible que vous ayez les mêmes caractéristiques.

Contenu sponsorisé





Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Les débats philo du mardi avec Rozelie (3) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-